Sujet tabou

Nos témoignages, nos "petites et grandes victoires"
Nos difficultés...
Répondre
Asterix
Adhérent
Messages : 19
Enregistré le : 02 août 2015, 00:36

Sujet tabou

Message par Asterix » 25 oct. 2016, 22:09

Bonjour à tous,

Je sais que je vais aborder un sujet sensible mais pensez-vous que sortir de la médication est possible ?

Asterix
Adhérent
Messages : 19
Enregistré le : 02 août 2015, 00:36

Re: Sujet tabou

Message par Asterix » 26 oct. 2016, 19:07

Bonjour à tous,

J'ai pris et prends toujours des médicaments depuis l'âge de mes 20 ans (anxiolytique, antidépresseur et antipsychotique).
J'ai décidé que j'allais arrêter très très progressivement ces médicaments. Pourquoi ? Pourquoi pas ? Je ne vous cache pas que tous ces médicaments sont faits pour que je ne souffre pas d'anxiété plus plus plus. Pourtant, même avec de tels traitements, je ne suis pas bien. Je perds la mémoire, j'ai peur de tout, je suis toujours fatiguée, des nausées etc, je vous passe tous les symptômes.
J'ai donc diminué l'anxiolytique tout doucement. Pour l'instant je gère comme je peux, je continue à travailler, je fais du sport, de la relaxation, je me suis remis à la conduite. Je souhaite continuer dans ce cheminement là mais c'est très très long. C'est pas quelque chose qui se fait du jour au lendemain et souvent on n'a pas le soutien de son psychiatre qui nous culpabilise en nous disant : "Ah vous allez pas bien, ou la la ben reprenez votre traitement. "et bim ! Surtout ne pas déprimer.
Pour le moment, j'ai la chance d'avoir ma mère qui me soutient, mon mari un petit peu et le psy à moitié. Voilà j'espère que mon témoignage aura pu apporter un peu d'espoir.

Asterix
Adhérent
Messages : 19
Enregistré le : 02 août 2015, 00:36

Re: Sujet tabou

Message par Asterix » 26 oct. 2016, 19:10

Je me suis trompé lol c'est les anxiolytiques que j'ai diminué, c'est la fatigue. Voilà bon courage à tous.

Avatar du membre
Sandrine
Modératrice
Messages : 38
Enregistré le : 24 janv. 2014, 17:11

Re: Sujet tabou

Message par Sandrine » 26 oct. 2016, 21:01

Bonjour Astérix,

tu es courageuse de vouloir arrêter ton anxiolytique. J'approuve ta détermination.
J'ai voulu arrêter mon traitement dans le passé, mais j'ai changé d'avis car je me suis dit que je n'avais pas tant d'effets secondaires que ça.
Nous sommes tous inégaux face à la réaction de certains traitements. Nous pouvons avoir qu'un seul effet secondaire, voire pas du tout. Mais nous pouvons aussi avoir tous les effets secondaires mentionnés sur notice du médicament. Lol.

Tes effets secondaires sont apparemment très gênants voire invalidants. La fatigue et le manque de mémoire sont très fréquents lorsque l'on prends des anxiolytiques. Moi-même, j'ai un manque de mémoire permanent. J'ai du mal à me concentrer sur un travail plus de trois heures.

Je comprends que tu veuilles les arrêter. Et ta démarche de vouloir les arrêter progressivement est honorable et plus précautionneux.

Mais si tu veux diminuer les antidépresseurs et les antipsychotiques, parles-en quand même à ton médecin. Il peut te soutenir dans ta démarche. Il te donnera son avis avant bien sûr.

Je te souhaite du courage dans la continuation.
Donne-nous des nouvelles sur ce que tu ressens au fil de ton "combat" contre les anxiolytiques.

Asterix
Adhérent
Messages : 19
Enregistré le : 02 août 2015, 00:36

Re: Sujet tabou

Message par Asterix » 27 oct. 2016, 20:19

Bonjour à tous,

Merci Sandrine pour ton soutien, c'est vraiment vraiment très gentil et ça me va droit au coeur sincèrement. Parler de tout ça m'aide beaucoup. D'ailleurs, je tenais à rectifier pour la dernière fois : c'est l'antipsychotique que je prends que j'ai effectivement diminué mais pas encore les anxiolytiques. C'est la prochaine étape si tout va bien jusque là. Je suis sûre que oui enfin je l'espère en tous cas.
Je vous dis à bientôt et bon courage à tous.

Avatar du membre
Sandrine
Modératrice
Messages : 38
Enregistré le : 24 janv. 2014, 17:11

Re: Sujet tabou

Message par Sandrine » 28 oct. 2016, 10:33

Bonjour Astérix,

à mon tour je voudrai te remercier de poster des messages encourageant pour tous. En effet, tes messages donnent de l'espoir et sont très positifs. Continue dans la lancée. Tu es très courageuse.
A plus.

Asterix
Adhérent
Messages : 19
Enregistré le : 02 août 2015, 00:36

Re: Sujet tabou

Message par Asterix » 23 déc. 2016, 19:29

Bonjour à tous,
Désolée de donner des nouvelles un peu tard mais il y a beaucoup de choses qui se sont passées depuis mon dernier message, car c'était beaucoup plus difficile pour moi à ce moment-là.
En fait, j'ai réussi à stopper complètement mon antipsychotique (je prenais du Loxapac, 4 gouttes par jour) Cela s'est super bien passé au début mais un peu plus dur à la fin, les quinze derniers jours seulement, car j'avais très souvent mal au ventre, des collites. Mais en deux mois j'ai tout arrêté. Plus de Loxapac ! J'étais tellement mieux sans ! Mon psy ne m'a même pas félicité mais il m'a trouvé épanouie ! Va savoir !
Puis je me suis dit si tu es arrivé à faire ça quand même, tu peux peut-être arrêter maintenant l'antidépresseur, gentiment, toujours petit à petit. C'est beaucoup plus compliqué car là ce n'est plus des gouttes mais des comprimés non secable. Je suis donc obligé de le gratter un tout petit peu pour que ce ne soit pas trop rapide. C'est une méthode de grand-mère que je ne connais pas trop. Cependant, je me lance. Je suis donc en sevrage depuis quinze jours. Voici mes symptômes :
Nausées, envie de vomir, collites, somnolence, angoisses, mal aux yeux, difficulté de concentration, d'élocution, fatigue, trouble de la mémoire, etc ... (ça fait peur ??? Oui mais bon, j'arrive quand même à continuer à travailler en même temps) Alors j'espère que ça va continuer ! Voilà...alors....
Bon courage à tous.
Bonnes fêtes et à bientôt

ML.M
Adhérent
Messages : 6
Enregistré le : 02 janv. 2017, 17:42

Re: Sujet tabou

Message par ML.M » 02 janv. 2017, 19:13

Bonjour Astérix

Moi j'ai la chance (je crois) de n'être resté sous antidépresseur que peu de temps et je prend aujourd'hui un anxiolytique de façon très occasionnelle...et je m'en félicite parce qu'il faut se féliciter de ses propres victoires, j'ai souvent attendue que les autres de mon entourage me félicitent mais ils ne peuvent pas puisqu'ils ne peuvent pas palper la grandeur de notre désarroi lorsque l'angoisse nous étreint .
Bref, à mon avis c'est louable de vouloir s'en sortir sans médoc mais il faut être suivie, seul c'est un peu dangereux...reste vigilant. Et va peut être voir le docteur où psychiatre qui te les a prescrit pour avoir des conseils pour arrêter.

Les symptômes de fatigues et de perte de mémoire je les aient aussi eu sans médocs. Ce sont aussi des symptômes des Troubles Anxieux généralisés. A l'époque j'avais une trentaine d'année et j'avais l'impression.

Bon courage à toi.

Asterix
Adhérent
Messages : 19
Enregistré le : 02 août 2015, 00:36

Re: Sujet tabou

Message par Asterix » 09 mars 2017, 14:12

Bonjour à tous, Bonjour ML.M,

Merci pour ton message très encourageant.
Désolée pour la réponse tardive mais beaucoup de fatigue.
Toujours en sevrage et il est vrai, je me félicite d'être arrivée jusque-là.
Pas d'inquiétude, je suis suivie par un professeur en médecine interne, très compétent qui m'aide au sevrage.
Une hygiène de vie irréprochable est aussi nécessaire. Relaxation, méditation, pratique d'une activité sportive...
Le plus dur reste à venir : arrêter le Xanax qui est la benzodiazépine).
Mais je vais y arriver ! La vie est belle !

Asterix
Adhérent
Messages : 19
Enregistré le : 02 août 2015, 00:36

Re: Sujet tabou

Message par Asterix » 26 mars 2017, 17:04

Bonjour à tous,
Je voulais remercier Mat, même si je ne le connais pas car son message me fait beaucoup rire. Surtout la phrase que j'apprecie de lire assez souvent "on ne peut donc pas parler de promotion" ! C'est marrant et puis le fait de savoir qu'une personne extérieure réussisse à arrêter un "médicament" donne du courage. Pour ne pas citer de nom. Je pensais pouvoir livrer mes émotions au fil de mon combat mais cela devient compliqué.
J'ai peur de brusquer des personnes au risque de me faire des ennemis. J'exagère toujours un petit peu.
Mais ceci est un autre débat.
Contrairement à tout ce que je dis au dessus. Ecrire me permet d'exterioriser mes douleurs, me soulage... peut etre que publier par contre n'est pas la meilleure solution. Mais je ressens comme un tout autre apaisement en écrivant ici, auprès de vous tous.
Je pourrai parler pendant des heures de mes souffrances, mes angoisses, mes doutes, mes peines. Je pourrai dire oui aujourd'hui je me suis séparée de ce qui me faisait mal, qui endormait mon cerveau. Qui faisait de moi, ce que je n'étais pas. Et le chemin est très long et périlleux mais j'y suis arrivée. Je suis arrivée à faire quelquechose.

Asterix
Adhérent
Messages : 19
Enregistré le : 02 août 2015, 00:36

Re: Sujet tabou

Message par Asterix » 28 mars 2017, 22:08

😃

Asterix
Adhérent
Messages : 19
Enregistré le : 02 août 2015, 00:36

Re: Sujet tabou

Message par Asterix » 18 avr. 2017, 01:38

Bonjour,
Me revoilà après qq semaines d'absence, afin d'essayer de me reconstruire.
Je suis toujours en sevrage de la benzodiazépine.
J'ai seulement diminué 1/4 de la dose initiale depuis debut avril et j'ai l'impression que cela fait des annees que je me seuvre.
J'ai des symptômes assez lourds, comme la perte de mémoire, des difficultés à me concentrer, insomnies, retour des émotions, anxiété, phobies... je ne cite pas tout car la liste est longue.
J'espère que je n'ai pas baissé trop vite mon traitement car je n'ai pas envie de retourner en arrière et de retomber dans cette spirale infernale.

Asterix
Adhérent
Messages : 19
Enregistré le : 02 août 2015, 00:36

Re: Sujet tabou

Message par Asterix » 02 juil. 2017, 10:27

Bonjour à tous,

Je suis actuellement en sevrage de la benzodiazépine et cela est assez difficile. J'ai différents symptômes très handicapants tels que :
la phobie sociale : tout est compliqué, ne serait ce que sortir de chez soi,
une mémoire hors service, des pleurs intempestifs, une colère inimaginable, quelquefois des rires incontrôlés, des crises de panique, des difficultés de concentration...
Bref, je n'ai plus aucune confiance en moi, j'ai l'impression d'avoir tout perdu ! Je recherche de l'aide comme je peux, un peu partout.
Voilà j'espère ne pas vous avoir trop effrayés !!

À bientôt

Avatar du membre
Sandrine
Modératrice
Messages : 38
Enregistré le : 24 janv. 2014, 17:11

Re: Sujet tabou

Message par Sandrine » 29 nov. 2017, 18:05

Bonjour Astérix,
cela fait très longtemps que je ne suis pas allée sur le forum.
Je viens de voir tes écris.
Ce n'est pas facile ce que tu vis et arrêter un médicament est une épreuve difficile!
Tu es très courageuse et persistante; C'est une qualité énorme!
Tu n'as pas tout perdu, ne dis pas ça! Dans la vie on ne perd pas, on gagne "expérimentalement" parlant.
On vit des expériences qui nous font évoluer, grandir.
Ce que tu vis par rapport à ton sevrage t'aidera au fur et à mesure à corriger des choses;
Je m'explique: les "états" par lesquels tu passes sont certes douloureux, mais ils permettent d'apprendre à mieux te connaitre, à mieux ressentir tes émotions, à les apprivoiser.

Pour ma part, c'est ce qui s'est passé pour mon anti-dépresseur. Je viens de terminer le sevrage.
Il me donnait beaucoup d'effets secondaires. J'ai dû l'arrêter.
Au début, ce n'était pas facile, je ressentais à peu près les mêmes effets que toi. Surtout l'hyper émotivité!
Mais cette émotivité, je me suis aperçu que j'en avais besoin pour mieux me ressentir.
J'avais l'impression qu'avant le sevrage, je n'avais plus d'émotion. Lorsque j'ai commencé à arrêté cet anti-dépresseur, ca a débordé émotionnellement parlé.
Après, elles se sont régularisées. Maintenant je me sens bien, mais j'ai l'impression d'avoir plus de ressenti émotif. Cela me fait du bien car je sais que il vaut mieux les ressentir que pas du tout.

Pour en revenir à ce que tu ressens, ces effets de sevrage peuvent disparaître au fur et à mesure du temps, et laisser place à plus de sérénité. Je sais que c'est facile à dire. Je ne vis pas exactement ce que tu vis. Mais je te comprends.

Courage. Gros bisous.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité